6 novembre 2020 : pourquoi l'imprimé est-il toujours mal compris par le marketing digital ?

L'original de cet article est à retrouver sur ce lien (en) (c) inkish.news 2020

Avec des décennies d'expérience à l'avant-garde, il a toujours bon pied bon oeil ! Jacob Aizikowitz, qui vit à Haïfa, est le fondateur de XMPie ; il a fait partie de la première génération des pionniers de l'impression numérique.

Dans une conversation Skype avec INKISH D-A-CH, Jacob a expliqué les raisons pour lesquelles il avait décidé de lancer cette sorte de débat public.

« Malgré le temps passé, il existe encore et toujours un écart important entre la valeur de l'impression telle qu'elle est perçue par l'industrie de l'impression et l'appréciation de l'impression dans les scénarios numériques mis en oeuvre par les marketeurs des donneurs d'ordres ». Oui, l'impression est appréciée par les entreprises, mais souvent seulement dans son aspect le plus traditionnel.

« L'impression en tant qu'élément important des scénarios omnicanaux - c'est-à-dire comme impression à données variables, produite de manière hautement individualisée et mise en réseau de manière dynamique comme partie intégrante d'un campagne - semble encore rester à l'état de niche, sans être encore acceptée par un large public », déclare Jacob Aizikowitz. Les entreprises n'ont donc pas encore le réflexe d'inclure la forme moderne de l'imprimé dans leurs communications digitales, qui reste concentrée sur les emails, les PURL, les micro-sites Internet éphémères, les réseaux sociaux, le référencement naturel, etc.

Lorsque XMPie a été fondée il y a 20 ans, l'approche consistait à créer un cadre commun pour les médias imprimés et numériques. Jacob et son équipe ont réussi dans cette approche ! Des milliers d'utilisateurs utilisent les technologies XMPie à travers le monde, souvent adossées à des solutions Adobe. Adobe qui est considéré comme le moteur du marketing numérique et n'a, lui, jamais mis l'impression sur la touche.

Néanmoins, il faudra encore contourner quelques freins et certainement reconsidérer la manière selon laquelle les prestataires d'impression, en tant que partenaires ou acteurs des stratégies omnicanales, devraient essayer de mieux s'adapter au vocable et à l'état d'esprit des experts en marketing numérique des donneurs d'ordres.

La conversation de Jacob Aizikowitz avec Andreas Weber sera prochainement publiée sur INKISH.TV. Pour vous mettre dans le bain, lisez l'article de Jacob Aizikowitz intitulé « Pourquoi l'impression n'est-elle pas fréquemment utilisée dans le marketing d'entreprise ? », publié par American Printer fin octobre 2020.

west-digital.fr importe et développe les solutions de communication personnalisée de XMPie, pour l'impression personnalisée, l'impression en ligne et la communication omnicanale.

Contactez-nous