10 janvier 2019 : SecURL XMPie

Quel terme barbare ! Pourtant, nous risquons de le rencontrer de plus en plus souvent...

Explications : depuis la nuit des temps (depuis le 4 juillet 2000, dans le cas d'espèce), les campagnes de communication omnicanale de XMPie véhiculent l'identifiant du destinataire dans l'URL des pages : il est donc visible ; et manipulable, si l'envie prend le spectateur de le "manipuler".

Une URL personnalisée...

Avant l'introduction du RGPD, s'il souhaitait de sa propre initiative rendre l'identifiant impersonnel, l'exploitant de la solution XMPie devait se prendre par la main et traiter cette problématique en amont (dans la source de données).
Depuis l'introduction du RGPD chez XMPie (PersonalEffect TransMedia version 9.3), il est possible de demander à l'application XMPie de générer automatiquement de tels codes, lorsque les destinataires sont importées en masse, ou manuellement (via leur inscription ou via un parrainage) : Génération automatique de l'identifiant dans XMPie Circle...

Néanmoins, dans certaines situations sensibles, votre client voudra sécuriser encore plus l'accès aux pages (car elles contiennent des données confidentielles, ou permettent de contractualiser ou d'acheter en ligne, par exemple).
Avec les "SecURL", vous allez pouvoir obliger l'internaute à s'identifier dans une page spécifique de votre campagne (qui contient un formulaire de saisie d'un mot de passe, ou d'un binôme "pseudo + mot de passe"). Une belle page, respectant à la lettre l'identité visuelle de votre client. Page d'identification...

L'internaute accèdera à sa page personnalisée uniquement s'il/elle a réussi à passer cet "obstacle". Et même si vous tombez sur des petits malins qui essaient de contourner la première page du parcours utilisateur de votre site éphémère, en essayant d'accéder directement à l'une des pages suivantes, n'ayez crainte : ils seront systématiquement "renvoyés à la case Prison" (c.à.d. votre fameuse page d'identification.

Chez XMPie, les SecURL sont possibles à partir de Circle 4.7 (ce qui n'est pas difficile, puisque c'est une application Cloud entretenue par XMPie) et avec XMPL 3.0. Or, XMPL est installé chez vous. Si vous avez un doute sur sa version, ou si vous n'avez pas de doute et savez qu'il n'est pas en version 3.0, contactez-nous. Paramétrage du SecURL dans XMPie Circle...

Nota : un peu plus haut, nous avons utilisé le terme "obstacle". C'était intentionnellement effrayant. Mais même s'il est vrai que l'utilisation des SecURL rend le parcours utilisateur un peu moins fluide qu'avant, c'est un avantage concurrentiel indéniable pour l'exploitant de la solution XMPie, qui dispose là d'un argument sécuritaire supplémentaire pour rassurer son client sur la pérennité de sa future campagne.