Consentement à ePrivacy et au RGPD par Cookie Consent

20 mai 2021 : l'impression personnalisée ... en marche

Impression personnalisée sur presse Fujifilm JetPress 720S

Utilisant la donnée variable, l'impression personnalisée est un levier extraordinaire pour dynamiser l'engagement et les taux de réponse.

Les solutions XMPie permettent d'intégrer vos données avec vos documents, de l'infographie à la production : chaque communication imprimée sera à la fois unique et personnalisée, à l'image de chaque destinataire.

Dans un récent webinaire tenu conjointement avec Fujifilm, XMPie avait démontré comment de tels documents pouvaient, par exemple, être produits sur une JetPress 720S.

La solution

La plateforme XMPie va vous permettre de créer des documents à données variables directement depuis Adobe InDesign. Elle supporte donc l'intégralité du processus InDesign, de l'infographie à la composition, en passant par l'épreuvage ; les effets appliqués sur les éléments personnalisés sont donc les mêmes que ceux que vous avez l'habitude d'appliquer à vos éléments fixes. La seule contrainte réside, si l'on peut dire, dans les limites de votre imagination 😂.

XMPie, module d'impression à données variables d'Adobe InDesign

Le document dynamique

Pour le projet conçu en partenariat avec Fujifilm, un modèle de carte postale recto-verso A5 a été conçu, afin de démontrer le processus de personnalisation.

XMPie a paramétré la logique, afin de générer une variabilité aléatoire et démontrer ainsi quels surprenants effets visuels ont peut obtenir grâce à un document à données variables. Dans la vie réelle, la variabilité vient de règles logiques spécifiques à la campagne. Par exemple, vous pouvez décider de faire apparaître différents messages en fonction de la tranche d'âge supposée de votre lectorat, en fonction du type de client, de la remise accordée, de la langue, de l'emplacement géographique, de l'historique de consommation, etc.

Le recto du modèle comportait une grande zone grisée, remplie de messages liés aux données variables, ainsi que 24 images plus petites. Du fait que l'aspect du document a été généré aléatoirement, cette zone grisée pouvait appraître à 6 emplacements différents, l'espace résiduel étant aléatoirement rempli par ces 24 images. Le texte (les messages) et les images (la zone grise et les 24 visuels) sont appelés "objets dynamiques", ou "ADOR", dans le verbiage propre à XMPie.

Pour passer d'un modèle de document vierge à des documents personnalisés, l'infographiste utilise le module XMPie dans InDesign, pour lier chaque colonne du fichier Excel ou du CSV à un objet dynamique. Une fois liés, les objets dynamiques pourront apparaître différemment, en fonction de la logique et des règles conditionnelles qui leur sont affectés, au bon vouloir de l'infographiste.

Le document est graphiquement remarquable grâce à InDesign, le message est pertinent grâce à XMPie, le résultat est irréprochable grâce à la presse : chaque destinataire recevra une carte à nul autre pareil (puisque vous le demandez : dans notre exemple volontairement débridé, il y avait théoriquement 5170403347776995328000 combinaisons - espérons qu'ils ne les ont pas toutes imprimées... 😈).

Exemples de combinaisons (il y en a d'autres...)

La solution XMPie contrôle tous les éléments du document. Par exemple, elle calcule si le texte d'une certaine personne va déborder par rapport à la zone qui lui avait été alouée, et sait automatiquement le réduire.

Pour vérifier si les données variables ont été correctement insérées dans le document, l'infographiste peut passer en revue chaque version du document, ou automatiquement retrouver quelle personne a le nom le plus long, pour vérifier que la réduction du texte a bien fonctionné.

L'infographiste a la possibilité d'appliquer des modifications de dernière minute à son document ou à sa logique, même après que les données aient été fusionnées avec le document. C'est vraiment très utile, particulièrement lorsque les données variables sont fournies au dernier moment, voire en temps réel (dans ce cas, le document imprimé doit réellement refléter les informations collectées au cours du parcours client).

Composition ultra-rapide

La solution XMPie prend en charge la composition et l'imposition, en créant des fichiers imprimables optimisés PDF, PDF/VT, PostScript, PPML et autres. Ceci permet de maximiser le nombre de pages par planche (ce qui compte lorsque, comme sur une JetPress 720S, on peut sortir sur du B2 !), de diminuer le temps d'impression, tout en laissant la liberté de produire sur le type de presse numérique souhaité. L'optimisation crève les yeux, particulièrement lorsque l'on utilise des images variables, réutilisées de manière récurrente pour plusieurs destinataires : on voit clairement qu'elles ne sont placées qu'une seule fois dans le fichier d'impression, ce qui diminue le temps de composition, la taille du fichier et la tâche pour le RIP de la presse numérique.

Reste que la durée de la composition dépend de nombreux paramètres. La solution serveur de XMPie, par exemple, fonctionne en multi-tâche et propose de nombreuses fonctionnalités de productivité, telles que la capacité à découper automatiquement le fichier de sortie en lots, de manière à alimenter la presse au plus tôt, sans la surcharger. Cette configuration est donc évidemment encore plus performante que la solution sur station de travail.

(c) 2021 Fujifilm et XMPie

Personnaliser et commander le document depuis un portail eCommerce Store

Dans notre exemple, c'est l'infographiste qui avait lui-même (ou elle-même) connecté le document aux données et avait envoyé le document personnalisé PDF/VT à la presse numérique. Mais, un autre scénario est aussi possible :

L'infographiste pourrait tout aussi bien finaliser son document InDesign puis le déposer dans un portail eCommerce d'impression en ligne (WebToPrint), parmi bien d'autres. Dans ce contexte, c'est bien l'acheteur, et non plus l'infographiste, qui va lier ses propres données au document, avant de commander et ainsi provoquer l'envoi du fichier d'impression à la presse numérique.

Dans un prochain article, nous évoquerons en détail cette capacité qu'ont les solutions XMPie à permettre la mise en ligne sur Internet de compositions de documents à données variables, c.à.d. le WebToPrint.

Etudes de cas Retour au blog Contact