30 mai 2018 : compte-rendu de la visioconférence XMPie "L'omnicanal enfin à la portée de tous !"

David Baldaro - une nouvelle fois maître de cérémonie de cette visioconférence - débute en nous expliquant qu'en termes d'omnicanal, chez XMPie, tout tourne autour de Circle, application Cloud permettant de réunir et organiser tous les éléments nécessaires à la réussite de la campagne. Il nous rappelle que beaucoup de choses ont changé dans Circle, depuis sa naissance à la drupa 2012. Il s'agit aujourd'hui d'une plate-forme de gestion de campagnes très complète, qui marie l'impression aux canaux numériques, et permet de sauter avec le moins d'effort possible les obstacles qui se présentent souvent lorsqu'il s'agit de vendre, d'implémenter et de déployer des campagnes de communication omnicanale. Sans oublier d'en mesurer les résultats, afin de savoir vraiment ce qu'a été votre retour sur investissement. Le tout, à partir d'une plate-forme intégrée (constituée de modules développés par le même éditeur), permettant de diffuser des messages stables, sûrs et cohérents.
Petit appel du pied : David signale que vos débuts avec Circle peuvent être entièrement gratuits : même si vous n'êtes pas client, vous pouvez vous lancer ! Inscrivez-vous vite !

06:00 : Sharon Benasus, co-présentatrice de ce Webinaire, nous prévient tout de suite que sa démo va être "en direct, et dangereuse" - rassurez-vous : tout s'est finalement plutôt bien passé Sa campagne de démonstration simule un croisiériste qui va générer des communications sortantes, mais aussi tenter de capturer des prospects entrants.

Nos deux compères insistent sur l'aspect "travail collaboratif" de Circle en général, et de cette démonstration en particulier ; l'un va utiliser un Mac (David), l'autre un PC (Sharon) ; les deux étant "reliés" par Circle, application Cloud s'il en est !
Le dessin du projet commence : on jete littéralement des "points de contact" sur la planche
Pour illustrer chaque point de contact, il est possible de lui attribuer une "imagette" - parfois plus visuelle et réaliste que les classiques icônes "imprimante mauve" , enveloppe jaune, planète bleue, etc. ; détail technique qui avait échappé à nos expert : grâce au HTML5 de Circle, il est possible de glisser plusieurs imagettes d'un seul coup sur un point de contact.

On passe ensuite à l'étape "Connexion à la campagne"
On simule ici une situation fréquente, où le document d'impression est déjà prêt : il nous est livré par notre ami(e) infographiste sous la forme d'un document Adobe InDesign zippé dans un "paquet de campagne" XMPie (CPKG).

11:00 : la base de données fournie par le donneur d'ordres ne contient pas forcément l'identifiant indispensable pour chacun des destinataires ; l'étape "Adapt the Data" permet de traiter ce point ; à ce propos, il est à noter que la dernière version de Circle permet de générer des identifiants anonymisés, afin de se conformer au RGPD.

12:00 : l'étape suivante consiste à sélectionner les "destinataires d'exemple" (parfois surnommés "clients mystères") ; ils vont être utilisés par l'annonceur pour tester la campagne, et valider que l'aspect visuel et le parcours utilisateur de chacune des tranches de populations sont conformes à ses attentes ; là encore, le RGPD exige que les données de ces "destinataires d'exemple" soient fictives

13:00 : nous en arrivons à l'étape de l'épreuvage ; nous pouvons ici sélectionner le "client mystère" de notre choix, et comparer l'aspect de son document avec celui de son petit camarade.

Epreuvage dans Circle

14:00 : ici, Sharon nous montre la puissance de l'intégration entre Adobe InDesign (piloté par la palette XMPie uCreate Designer) et la campagne : directement depuis InDesign, via le menu "Fichier > Ouvrir depuis le serveur XMPie", Sharon récupère le document d'impression, crée un nouvel objet de personnalisation - un QR Code, l'insère sur la page, et renvoie le document dans le Cloud. Pas d'export. Pas de conversion. Pas de manipulation hors InDesign.

Insertion d'un QRCode personnalisé dans Adobe InDesign

16:00 : de retour dans Circle, l'épreuve du document montre clairement que la modification a été instantanément prise en compte ; Sharon en profite alors pour rajouter quelques détails esthétiques à son projet Circle (elle y fait figurer son nouveau QRCode et le scanner qui est amené à le lire).

17:00 : David reprend la main, et nous présente les différentes pages qui constituent la base de son futur site Internet ; les pages ont certainement été fournies par un Web Designer, qui les a conçues dans l'outil de son choix, avec des feuilles de style CSS et tout l'aréopage des technologies et techniques qui font l'Internet moderne (single page design, responsive design, ...).

Page Internet statique (avant personnalisation)

19:00 : David complète le diagramme du projet, en y faisant figurer ses pages. A ce propos, vous verrez ici que David fait face à un message, lui indiquant que Sharon a fait des modifications de son côté ; il est donc amené à recharger la version actualisée du projet, afin de bénéficier des ajouts apporté par sa collaboratrice.

20:00 David nous présente (brièvement) la logique de la campagne depuis sa palette XMPie ; il va ensuite construire l'infrastructure de sa campagne Internet, quasiment d'un clic de souris ; il nous rappelle à cette occasion que OpenXM, technologie introduite il y a presque 3 ans par XMPie, donne la liberté d'héberger la campagne sur quelque serveur Internet que ce soit, pour peu qu'il sache "servir" des pages Internet - même pages.perso.orange.fr pourrait faire l'affaire !
21:00 : David nous explique que, parmi les différentes tâches réalisées par l'application, figure la création d'un petit fichier encrypté, qui sera copié sur le serveur Internet de la campagne (même pagesperso !), afin d'établir un lien sécurisé avec le serveur XMPie - qui reste, lui, un serveur Windows protégé dans une zone sécurisée

22:00 : David passe à Adobe Dreamweaver, car il souhaite nous éblouir avec une démonstration de la palette XMPie : uCreate Digital. Il constate avec plaisir que la logique d'une campagne XMPie est centralisée, et qu'il récupère sans aucun effort tous les objets de personnalisation, conçus dans Adobe InDesign. Il nous montre comment il peut personnaliser les pages Internet, par de simples glisser/jeter de ses objets de personnalisation (qu'il s'agit de textes, d'images, etc.)

23:00 : Sharon précise à ce moment que Adobe Dreamweaver - au delà du confort qu'apporte sa palette XMPie, n'est absolument pas indispensable dans le travail de personnalisation d'une page Internet : David confirme, et plonge dans WebStorm (en), pour nous montrer le quotidien du Web Designer qui n'a pas peur ni du code ni d'un fond d'écran noir ! Il nous montre que OpenXM, reposant sur la philosophie Google "AngularJS" - reprise par de nombreux acteurs, tels que Facebook, pour ne citer qu'eux - permet au Web Designer de copier/coller des extraits de codes fournis par XMPie (en), afin de rendre dynamique et interactive une page Internet alors totalement statique.

WebStorm - Edition de code HTML5 avec balises XMPie AngularJS

25:00 : lors des manipulations de David dans le formulaire situé en bas de page, on comprend la possibilité qu'offre XMPie pour permettre à la campagne de générer des interactions : un formulaire peut être utilisé pour permettre au destinataire de modifier sa fiche (ou d'indiquer ses préférences de consommation, sa décision sur un horaire proposé, etc.) ou de parrainer un filleul ; ce formulaire peut aussi permettre à un visiteur qui ne serait pas encore dans la base des destinataires connus de s'inscrire, afin "d'entrer dans la danse". Autant de nouveaux prospects pour l'annonceur !

Personnalisation d'un formulaire dans Adobe Dreamweaver avec XMPie uCreate Digital

27:00 : David considère que son travail de personnalisation de pages est maintenant terminé ; il recopie l'ensemble de ses pages (et ressources associées) sur le serveur Internet amené à héberger la campagne ; de retour dans Circle, il ne lui reste plus qu'à associer chacun de ses points de contact "Internet" à chacune des pages HTML envoyées sur le serveur ; le test montre immédiatement que tout fonctionne parfaitement : la pages Internet qui s'affiche est personnalisée ("Emily"), le visuel associé est bien le même que sur le document d'impression. On voit aussi que toute correction apportée par l'internaute ("Emilie") est immédiatement prise en compte dans le reste du parcours.

30:00 : David en profite pour se parrainer lui-même (on n'est jamais si bien servi...). On voit à cette occasion que "Emilie" (l'ancienne "Emily", qui a ré-orthographié son prénom) est intimement liée à "David" (en tout bien tout honneur, bien sûr), par un lien "parrain > filleul", qui les fait apparaître en même temps sur la page.

31:00 : nous passons maintenant à un sujet d'intérêt : les emails. Sharon nous explique que XMPie fait bien le distingo entre les emails "à la volée" (envoyés lors de la survenance d'un événement que va déclencher le destinataire) et les emails "en masse" (envoyés lorsque l'annonceur le décide). Sharon prend la peine de nous montrer où, dans Circle, se fait ce choix entre "Email en masse" et "Email déclenché". Elle nous montre ensuite comment paramétrer l'entête de son email, y compris en y incluant des objets de personnalisation (tels que le {{prénom}} du destinataire ou son {{email}}, évidemment).

33:00 : Sharon s'occupe ensuite du corps de l'email, qu'elle décide de mettre en page grâce à l'éditeur d'emails en ligne que XMPie propose dans Circle ; elle nous présente des fonctionnalités bien intéressantes, telles que l'insertion de "blocs de construction", qui simplifient le travail, améliorent la productivité et permettent d'obtenir in fine un code "responsive". En cours de route, Sharon décide de changer son M16 d'épaule, et préfère envoyer dans l'application un rédactionnel d'email préparé par un Web Designer dont c'est réellement le métier. Il est même possible d'envoyer un ZIP, contenant à la fois le HTML et les ressources associées. L'éditeur d'emails aperçu plus haut permet ensuite d'apporter d'éventuels ajustements de dernière minute, mais surtout de personnaliser le corps de l'email avec les objets de personnalisation, déjà vus dans Adobe InDesign et Adobe Dreamweaver. Il existe des objets de personnalisation "virtuel", dédiés aux emails, permettant par exemple d'insérer un lien vers une version Internet de l'email, ou un lien de désabonnement. David profite de l'occasion pour faire remarquer que toute modification apportée dans les règles des objets (dans Adobe InDesign ou dans l'application XMPie spécialisée uPlan) bénéficierait instantanément à tous les canaux, qu'il s'agisse de l'impression, des pages Internet ou des emails.

Personnalisation d'un email depuis l'éditeur d'emails intégré à XMPie Circle

36:00 : Sharon poursuit, en nous présentant la fonctionnalité d'épreuvage en ligne des emails ; qui, là encore, nous montre que, le graphisme et les textes évoluent en fonction de la logique de la campagne et des données du "client mystère" sélectionné.

Epreuvage d'un email personnalisé depuis l'éditeur d'emails intégré à XMPie Circle

37:00 : Sharon passe ensuite à un sujet primordial dans le marketing emails : la sélection des destinataires ; elle construit sous nos yeux le filtre qui va permettre d'isoler les seuls destinataires n'ayant pas réagi au document papier. Cela se fait via de simples menus déroulants, dans lesquels XMPie a répertorié les différentes situations, relatives aux points de contact et aux événements possibles.

38:00 : Vient enfin le canal via lequel les emails vont être envoyés ; XMPie supporte à la fois le protocole SMTP, rend possible l'intégration avec des routeurs tiers, mais propose surout nativement "XES", une fonctionnalité reposant sur les services réputés et fiables de Amazon SES. La délivrabilité et la traçabilité sont au rendez-vous !

39:00 : On aborde finalement l'aspect "ordonancement" de l'envoi des emails en masse - que l'on peut retrouver aussi pour de l'impression ou des SMS. XMPie propose une automatisation à date fixe, ou des compositions récurrentes, avec tout un florilège de paramètres permettant de sélectionner le(s) jour(s) dans la semaine, les créneaux horaires, la date de fin de la récurrence, etc. Il est même possible de paramétrer des envois relativement à une certaine date du projet (la date de lancement ou la date d'envoi d'un autre point de contact stratégique, par exemple).

Planification de l'envoi d'une campagne de communication email

42:00 : David s'engage alors sur un sujet passionnant : l'intégration avec des solutions tierces ; il nous explique qu'une application telle que Zapier (en) serait capable de l'aider à injecter les nouveaux inscrits directement dans son application de GRC - HubSpot, dans le cadre de cette démonstration. Personne n'y croit, pas même David - qui croise les doigts à au moins dix reprises, au point de se faire mal - mais... si ! Son nouvel inscrit - Mickey - apparaît bien dans son GCR !!! Et l'horodatage de HubSpot montre bien que cela a été fait en temps réel, sans préparation préalable "frauduleuse".

Intégration de Zapier à XMPie Circle

49:00 : où l'on passe aux questions / réponses ; en voici quelques unes qui ressortent du lot :

  • Qu'en est-il du C# et de ASP.Net pour les emails ? David confirme l'abandon proche de la technologie "1G" (uCreate XM, RURL Wizard, C#, ASP.Net) ; les clients utilisant encore cette technologie sont encouragés à migrer vers la technologie "2G" (HTML5, AngularJS) - inutile de préciser que west-digital.fr est évidemment à leur disposition pour les accompagner !
  • Plus de Silverlight chez XMPie ? XMPie Circle - qui utilisa un temps cette couche logicielle Microsoft, devenue depuis paria d'Internet - a été totalement redéveloppé en HTML5 natif ; en fait, Silverlight n'est utilisé par aucun module XMPie. Vous pouvez donc utiliser Circle avec le navigateur (moderne) de votre choix, pas uniquement Internet Explorer.
  • Existe-t-il des modèles de pages Internet prêts à l'emploi ? Il existe des modèles de portions d'emails - comme présenté plus tôt dans l'éditeur d'emails - mais XMPie ne fournit pas de modèle de page Internet ; la raison est simple : tout cela est basé sur du HTML5 natif ; or, Internet fourmille de site proposant - souvent gratuitement - des modèles de pages ou de sites Internet complets, reposant sur les bonnes pratiques de l'Internet moderne telles que Single Page Design, Responsive Design, etc. Et XMPie n'est pas une boîte de Design Web ! C'est un éditeur de logiciels permettant de concevoir et exploiter des campagnes de communication omnicanale, et d'en retirer le meilleur retour sur investissements. David cite à ce propos Mobirise, qui vaut la peine d'être testé !
  • Comment sont sécurisées les informations personnellles dans Circle ? Circle ne stocke ni ne diffuse aucune information personelle (au sens RGPD du terme). Comme recommandé dans les Directives XMPie pour le RGPD, les informations des "clients mystères" doivent être anonymisées.

Vous pouvez visionner l'intégralité de ce Webinaire (en) via ce lien.

Retour au blog Contact