Consentement à ePrivacy et au RGPD par Cookie Consent

28 juin 2021 : Internet, formidable vecteur de croissance pour l'industrie graphique

Impression en ligne XMPie StoreFlow

Dans un récent article intitulé "L'impression personnalisée... en marche", nous avons montré que l'infographiste avait totalement la main sur le processus d'impression à données variables, puisqu'il (elle) gère cela en connectant sa base de données à son modèle de document InDesign, afin de produire des documents imprimés très pertinents, éveillant l'intérêt du destinataire et déclenchant son action. C'est le processus idéal lorsque les données variables peuvent être confiées à l'infographiste en flux "détendu" :

  • il (elle) va prendre de le temps de les traiter, en fonction de sa charge de travail et de la disponibilité du moteur de composition
  • le client n'est pas pressé (c'est nouveau, ça ! 😂), ne réclame pas immédiatement de BàT ni de devis

Il existe néanmoins une autre approche - reposant elle aussi sur InDesign - qui a le mérite de simplifier le processus de production et de mettre la technologie de personnalisation littéralement entre les mains du donneur d'ordres (avec modération !). Ce processus va lui permettre de connecter sa propre base de données à un modèle de document et de simplifier la composition du fichier d'impression. Dans cette optique, le devisage et l'épreuvage instantanés sont possibles.

De son côté, l'infographiste n'a plus à se soucier de la connexion à la base de données, de la génération des BàT, de la production des fichiers d'impression : il (elle) va pouvoir se focaliser sur sa mission de conception graphique, qui reste son véritable apport au chiffre d'affaire et à la marge dégagée par l'entreprise de communication graphique. Le(la) chargé(e) de clientèle va pouvoir se concentrer sur la prospection ou assurer son suivi commercial, sans passer sa journée à faire des devis sans réelle valeur ajoutée, puisque la création du modèle de document est déjà faite et qu'une simple formule pourrait permettre de calculer le prix du nouveau travail, en fonction de sa volumétrie et de ses éventuelles options d'embellissement.

Nous allons en découvrir plus dans cet article. Mais assurez-vous quand-même d'avoir lu la première partie !

La technologie d'impression en ligne de XMPie

A l'image de la grande distribution, qui installe toujours plus de caisses en libre service afin de réduire les temps d'attente de ses clients et réaliser des économies en faisant faire des tâches simples par les consommateurs, les prestataires de service de l'industrie graphique peuvent proposer des magasins sur Internet avec des technologies d'impression en ligne. Ces magasins sont devenus une pièce maîtresse dans la stratégie des prestataires qui cherchent à fidéliser et à satisfaire leurs clients : à leur rythme, ceux-ci vont pouvoir découvrir, tester, deviser et commander une large gamme de produits physiques, imprimés et/ou digitaux.

En fait, au-delà de la satisfaction des clients utilisateurs, ces magasins Internet tendent aussi à améliorer tout ce qui se passe en coulisse chez le prestataire, en automatisant de nombreuses tâches manuelles chronophages qui freinent la croissance de l'activité.

Habituellement, un magasin d'impression en ligne vend... des produits d'impression ; mais avec la solution StoreFlow de XMPie, il est possible de vendre beaucoup plus :

  • produits physiques, comme des casquettes ou des T-shirts
  • préimprimés à déstocker
  • produits d'impression à la demande
  • documents soumis par l'utilisateur
  • étiquettes et emballages, dont l'utilisateur pourra voir un aperçu en 3D
  • et même des campagnes de communication omnicanale, permettant de marrier l'imprimé aux canaux numériques !

Pour l'instant, voyons comment un client peut créer un lot de documents personnalisés depuis un magasin Internet tournant sur la plateforme XMPie StoreFlow.

Commander un publipostage depuis un magasin Internet

Des produits dans l'application d'impression en ligne XMPie StoreFlow

Nous pouvons utiliser le même modèle de document que celui présenté dans notre précédente démonstration et voir comment on peut le personnaliser via le magasin Internet, l'envoyer à l'impression et le router à destination de 2 000 destinataires... tout cela sans embêter l'infographiste, qui a mieux à faire...

L'admnistrateur du magasin Internet va y ajouter le modèle de document, mais les autres étapes, elles, seront bien réalisées par le client, en toute autonomie : le client utilisera le modèle mis à sa disposition, afin de personnaliser les documents ; aucune autre intervention n'est nécessaire.

Et le mieux dans tout cela, c'est que le client n'a pas à se soucier de la logique et de la complexité de tout ce qui se passe en coulisse pour réussir à produire le fichier d'impression à partir du modèle et des données variables. Comme tout est verrouillé et protégé, le client doit simplement venir avec ses données (tout en respectant quelques consignes relatives aux images, dans notre cas). Bien sûr, dans d'autres situations que celle de notre démo, plus de liberté peut être accordée dans la personnalisation du document, comme par exemple un message sur mesure ou un logo soumis par le client à l'application.

Tout d'abord, le client va sélectionner le produit qui l'intéresse dans le catalogue de produits du magasin, avant de télécharger sa base de données (un fichier Excel, dans notre cas) afin de la connecter au modèle de document. Dès que ce sera fait, il pourra visualiser et contrôler ses données, avec la liberté de supprimer des enregistrements ou d'en modifier certains en dernière minute.

Base de données vue dans l'application d'impression en ligne XMPie StoreFlow

L'étape d'épreuvage arrive immédiatement après : elle permet au client de vérifier une dernière fois que tout s'est bien passé, et que les données "se sentent bien" dans le document. Il ne restera plus qu'à déposer l'article dans le panier. Bien sûr, plusieurs articles peuvent y être ajouté, y compris des kits, qui comprennent plusieurs produits mais peuvent littéralement être commandés d'un clic de souris, ou être personnalisés en une seule saisie, afin de gagner du temps et réduire les risques d'erreur. Et comme XMPie peut utiliser un processus InDesign de bout en bout, de la conception du document par l'infographiste à l'épreuvage sur Internet et à la composition du fichier d'impression final, le client est assuré que la qualité et l'identité visuelle du document seront garanties jusqu'à la restitution du produit fini.

Panier de l'application d'impression en ligne XMPie StoreFlow

Et le travail arrive sur la presse !

Dès que le client finalise sa commande (et paie en ligne, dans une situation B2C), le travail se compose et va vers un processus de production (FreeFlow Core, XMF (en), PrintOS ou tout autre processus reposant sur le JDF). Tout comme dans notre précédente démonstration, le processus commence ici aussi par une composition InDesign ; mais au lieu d'intervenir manuellement sur la station de travail de l'infographiste, elle est ici automatisée, grâce à l'utilisation de la solution Adobe InDesign Server, pilotée par l'application XMPie StoreFlow.

StoreFlow peut alimenter tout type de presse, quelles que soient les technologies utilisée : numérique ou offset, laser ou jet d'encre, page à page ou bobine. Malgré toutes ses contraintes, la crise Covid-19 a été l'opportunité pour certaines structures d'adapter leur activité et de produire des équipements de protection individuels ou des affiches ou prospectus. En fait, avec une solution telle que XMPie StoreFlow, il est très simple de mettre en ligne depuis une seule plateforme une très large gamme produits, fixes ou personnalisés, ainsi que des produits physiques ou numériques.

L'impression en ligne... et après ?

L'impression en ligne est une technologie révolutionnaire, dont le haut niveau d'automatisation permet de fonctionner d'une manière plus souple, sans consommation excessive de ressources ; et nous n'avons abordé ici que quelques aspects, sans évoquer l'intégration avec les ERPs, côté prestataire de services mais aussi côté client ("Punchout"), le paramétrage très simple et pourtant très puissant de l'interface utilisateur, les processus d'approbation, etc.

Mais l'un des points qui peuvent paraître à la fois le plus mystérieux mais aussi le plus enthousiasmant, ce sont les campagnes de communication omnicanale ; le prochain article de notre série vous en dira plus. On a déjà hate d'y être !

Etudes de cas Retour au blog Contact